1989

Mon frere bakary Weiga. Vous êtes courageux et vous avez entamé une narration, qui peut-etre servira de moderateur dans la mémoire collective qui a “innové”, “ajouté”, “nié” et quelquefois envenimé le venin, plus qu’il ne l’était dejà.

J’ai vécu aussi ces événements dans ma chair. J’y ai perdu des amis intimes et la personne que j’ai le plus aimé dans le monde. J’ai été à Rosso, à Moysse, à coté de Podor, à Mbegnik et partout ou j’essayai de réaliser l’ampleur de cette catastrophe illogique et immoral, qui a frappé ces citoyens paisibles, sans préalable concret.

Avant sa mort j’ai du communiquer avec mon grand père en criant de l’autre coté du fleuve.

Je m’étonne de ceux qui accusent, sans les connaitre les “Les objecteurs de consciences”.

Pendant que vous viviez ce que vous nous racontez, je risquez aussi ma vie dix fois, accompagné de mon ami le professeur Hassan guèye de Keur Massène, pour sauver des vie à Nouakchott.

La maison K 55 que je louait, sise à coté de la mosquée marocaine et qui appartenait à grand Lo du ministère de l’éducation et des sports a été un refuge pour beaucoup de fuyards, avant que l’église ne les héberge.

En face de ma maison, celle d’un vieux cadi maure qui n’avait qu’un gourdin et qui distribuait généreusement les coups aux pillards, maures ou harratins. Car le vrai crime n’est pas celui de Maawiya, qui entre parenthèse n’a tué personne ( de ses mains ), mais de bandes de pauvres, qui pour l’occasion de cette pagaille déclenchée du lieu sinistre et mystérieux, d’où elle a été déclenchée, offrait une couverture immorale et criminelle à tous ceux dans le cœur desquels couvait la malhonnêteté et le crime.

Des maures sénégalais et mauritaniens, ont été assassinés froidement au Sénégal.

Des noirs mauritaniens et sénégalais ont été froidement abattus en Mauritanie.

Faut-il alimenter ce feuilleton de désolation et de mort ?

Voilà la question MAINTENANT.

Les extrémistes de tout bord, jubilent. Qui défendent la “La suprématie pure” du maure, qui crie au “pogrom inhumain” contre le noir.

Les états se taisent. Allah Seul sait pourquoi. Satan est à l’affut de ce tout ce beau monde.

Et ” En vérité ceux qui ont persécuté les croyants, hommes et femmes, sans se repentir par la suite, subiront le châtiment de la Géhenne et de l’Enfer brulant.” 85-10. “En vérité le châtiment de ton Maitre est fort terrible.” 86-12.

Ce que moi, je peux dire aux uns et aux autres, c’est:

إنا لله و إنا إليه راجعون.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: