L’Islam, tel que je l’ai appris (2).

Les premiers instants du défunt au bord de sa tombe, ferment un Rideau a la face des vivants. Au moment ou les “accompagnants” tournent le dos, jusqu’au voyage sans retour. suivant… Le mort fait face pour la première fois a des créatures que nous n’avons jamais vues, que nous ne pouvons imaginer qu’a travers quelques essais maladroits de quelques visionnaires prétentieux. Le mort s’en va avec “Lui” et ce que “nous avons fait de lui.”
“ceux qui préfèrent la vie d’ici bas à l’au-delà, obstruent (aux gens) le chemin de Dieu et cherchent à le rendre tortueux, ceux-là sont loin dans l’égarement.” Coran 14-3
nous sommes devant deux espèces de fidèles : ceux qui adorent par dévotion et ceux qui suivent par habitude. Nous verrons plus loin la naissance malheureuse d’une autre catégories, ceux qui manipulent par intérêt et par félonie.
L’histoire de l’envoyé Ibrahim (psl), nous montrent des fidèles par “coutume” et non par conviction. Ils adorent les idoles, pour avoir trouvé leurs ancêtres sur le même chemin.
Dans le coran, il est dit que cette catégorie d’individus sont dans une erreur manifeste. L’islam décommande le “suivisme”. Surtout aveugle.
Les gens du prophète Noé (psl), eux, présentent des symptômes plus complexes et moins innocents. Ils sont manipulés par des “saints”, qui sous prétexte d’établir un lieu entre les hommes et leur créateur, ont sciemment faussé les équations religieuses pour en faire une législation incontestable de leurs intérêts propres. Ils avaient le nom de Waad, Sou-a’, Yaghouth, Yaghout et Nasr.
Ils étaient tous des saints. Mais des saints aveuglés par leur sainteté postiche, au point de se proclamer “divinités”.
Ceci est très grave du moment que nous lisons dans le coran: “Certes Allah ne pardonne pas qu’on lui associe, mais il pardonne ce qui est en deçà.” Coran. Et dans un hadith authentique et authentifié, le prophète Mohamed (psl) a dit: “Celui qui meurt associant quoi que ce soit à Dieu, ira en Enfer.”
Si nous réfléchissons un peu a notre situation propre. Nous avons été forgés, en Mauritanie, au Sénégal, au Mali et presque partout ailleurs en Afrique; nous avons été forgés de façon a invoquer des individus en cas de détresse ou d’un quelconque pétrin. Rare sont ceux qui appelle Allah. Ils préfèrent crier “Ya cheikh voulane”, ou “Ya la tombe de voulane” etc. ceci est plus grave quand on sait que parmi les commissions que le Seigneur a chargé l’envoyé (psl) de nous transmettre, se trouve une qui dit: “Et quand mes serviteurs te demandent a propos de moi (O Mohamed), dis leur que je suis proche, je réponds a l’invocation de qui s’adresse a moi.”
Il serait curieux d’expliquer comment s’en remettre aux êtres, quand le créateurs des êtres est là tout proche et qu’il nous propose ses grâces parfaites, efficaces et gratuites.
La définition du “Chirk” c’est aussi penser qu’un autre que ton Seigneur peut te faire du mal ou du bien, quand rien ne peut s’accomplir sans sa volonté et que ses desseins sont impénétrables.

Par mon âge et mon éducation, je suis bien sur, parmi ceux qui optent pour placer les érudits et les exégètes sur le sommet de la tête, les vénérer a la mesure de leur ascétisme et proportionnellement a l’efforts qu’ils fournissent pour commander le bien et prohiber le mal (les tartuffes, bien exclus.). Mon amour pour cette catégorie de personnes, n’a d’égal que mon aversion profonde pour ceux qui nourrissent des ambitions subversives sur le royaume de Dieu, ou qui se jouent de l’organisation juste et équitable de ses créatures.
La suprématie est un attribut d’Allah. Les hommes sont égaux d’une façon ou d’une autre. Ceux qui semblent avoir plus, n’ont fait en réalité, que s’accaparer de plus, que ce qui leur revient de droit c’est tout.
Cette équation est valable aussi pour les privilèges de la foi.
Un vrai dévot gardera la tête éternellement courbée en signe de reconnaissance et de profonde gratitude, a son Seigneur pour la générosité de son savoir et la grâce de sa bénédiction.
Toutes ses paroles, ses actions et ses prises de positions, ne seront qu’appels permanents vers la voie de Dieu les preuves irréfutables de sa grandeur, de sa justice et de son infinie miséricorde. Leurs actions et leurs discours ne peuvent jamais générer autre chose que le bien.
L’imposteur, lui, fera exactement le contraire de ce qu’Allah lui a recommandé dans le livre, quand il lui a dit : “Ne marche pas sur terre avec vanité, tu ne transpercera pas la terre, ni n’égalera la hauteur des montagnes.” Coran.
Il perdra les créatures par les torsions, qu’il passera la vie a imprimer aux réalités, pour qu’elles versent dans ses intérêts. Il dira par la bouche, le contraire de ce qu’il a dans le cœur, décrochant ainsi la seule distinction qu’il mérite ici bas : “Docteur en hypocrisie” ou “ambassadeur invétéré du mensonge”.
Les morts le maudiront avant les vivants, puisqu’il fut le sujet de leur perte et de la perte de leur droit chemin.
L’outil du droit musulman et de la miséricorde d’Allah doit être un facteur de prospérité, de quiétude pour tous. Une référence qui rassure et non un alibi pour la prospérité d’un groupe, ou un cheval de bataille pour des intérêts de ce monde de perversions et de turpitude.
Piété, droiture, et dévotion ne peuvent rimer avec mensonge, imposture et oppression.
Il n’y-a pas pire imposture que de se doter d’un dentier malicieusement acéré et religieusement argenté, pour croquer les créatures du Bon Dieu.
Le prophète Mohamed (psl ), en a fait d’ailleurs son dernier soucis quand, au cours du pèlerinage de l’Adieu, il a dit: “Tout le musulman pour le musulman est interdit, son sang, son honneur et ses biens.”
Un vrai musulman opterait donc pour la faim et les privations plutôt qu’une nourriture acquise sur un dénominateur d’injustice, d’arnaque religieuse et de félonie.
Il se peut que certain se posent la question, bien pertinente de savoir “Qui est un vrai musulman?”.
Seul Le Connaisseur des mondes connus et du mystère peut le savoir. Nous nous ne voyons que les apparences et ne savons que ce qui est proclamé par l’individu. Allah a dit dans le livre: ” Et parmi les gens certain qui disent nous croyons en Allah et au jour du jugement, alors qu’ils ne croient pas. Ils rusent avec Allah et ses fidèles, mais ne se trompent qu’eux-mêmes, sans s’en rendre compte. Dans leurs cœurs une maladie. Allah augmenta leur maladie, ils endureront une terrible souffrance.” Coran.
Rien ne provoque le courroux de Dieu plus que le Shirk (association), le mensonge et de dire le contraire de ce qu’on fait.
Il y-a deux jours, j’ai entendu un journaliste poser une question a un grand érudit: “Si une femme épouse un homme, après qu’il ait prétendu appartenir à “une grande tente”. Elle découvre (par la suite) qu’il mentait. Autrement dit il était issu d’une “petite tente”.) et le saint homme de répondre: “Dans ce cas la décision revient a la femme.”
Subhanallah!!! Est-ce une réponse puisée dans la charria islamique? Ou une réponse adaptée a des mentalités dont la nudité commence a apparaitre a tout le monde? Ces “grandes tentes” qui poussent comme des champignons malsains d’où sortent-elles. En tout cas pas d’Allah qui a dit “Le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux.” Coran. Il est beaucoup plus simple de dire : “Je ne t’aime pas. Je ne t’épouse pas.” C’est un droit et non un mensonge. Par quelles unités de mesures sophistiquées certain hommes peuvent-ils prétendre mesurer le degrés de piété ou de noblesse dans ce monde? Allah n’a-t-il pas crée la balance pour cette évaluation? Comment pouvez-vous évaluez plus, et plus vite qu’un matériel crée par une technologie divine, pour mesurer des unités enfouies dans les plies opaques du mystère?
On ne peut ignorer de nos jours l’influence de plus en plus grandissante, de plus en plus inquiétante et de plus en plus mal contrôlée, exercée par certain de ceux qui prétendent savoir, sur ceux qui sont censés ignorer. De ceux qui s’investissent secrétaires de Dieu sur ceux qui sont un peu plus loin et qui comme un système de marionnettes sont articulés et désarticulés selon une volonté pas souvent divine.
J’essayerai dans mon prochain posting de parler de l’islam, de l’Imane et de l’Hissane et les signes évidents de Dieu. Je vise bien sur les “manipulations” et les graves abcès qui ont infecté notre société mauritanienne et qui menacent son existence. (Dieu nous garde).
Je rappelle que je ne suis pas un érudit Loin de là. Je suis un pauvre prof de langue française… d’un niveau douteux. Je ne signe plus avec ce vaniteux “chef de département. Koweït” qui parait-il a dérangé certain esprits et perturbé leur sommeil. J’essaye de partager avec ceux qui veulent en profiter, quelques idées quelques connaissances qui ont atténué mon ignorance à la fin de ma vie. Je souhaite le bien a tout le monde. C’est une condition sine qua non pour être pieux. “Nul d’entre vous ne sera pieux s’il ne souhaite pour son frère (musulman), ce qu’il aime pour lui-même.”, a dit le prophète (psl), pour qui veut comprendre.
Mohamed Hanefi. Koweït.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: